Chien Akita inu

Le chien japonais akita inu

Avec son air très fier et sa queue enroulée en panache, le chien akita inu fait directement penser aux petits lions qui ornent l’entrée des temples nippons.
Dans l’esprit populaire, il personnifie à lui-seul la notion de loyauté ; à tel point que le gouvernement japonais en a érigé une statue à la gare de Shibuya (arrondissement de Tokyo). Dressée à la gloire d’Hachikō, l’akita inu qui attendit son maître tous les jours à la même heure pendant dix ans sans se douter que ce dernier était décédé, la statue a ému le monde entier.

Mais à quoi ressemble l’akita inu ? Quelles sont ses particularités, son caractère ? Est-il onéreux ? Autant de questions dont les réponses sont proposées dans ce dossier …

L’akita inu : à l’origine, un chien japonais de chasse

Natif du Japon, le chien japonais akita inu est une race relativement récente, car vieille d’environ 300 ans.
Son nom signifie chien (inu) d’Akita, d’après la préfecture japonaise du même nom. Son aspect robuste en a longtemps fait une aide de chasse privilégiée, qui excellait dans la traque de grosses proies comme les cerfs, les ours et les sangliers.

Cependant, son utilisation a très vite dérivé vers l’organisation de combats de chiens, alors très populaires sur l’île. Bien évidemment, cela ne tarda pas à conduire les propriétaires d’akita inu à effectuer des croisements génétiques dans le but de créer une espèce plus féroce et plus trapue.

Toutes ces manipulations auraient pu conduire à l’extinction pure et simple de la race, si le gouvernement d’Akita n’avait pas interdit les combats en 1908 dans le but de préserver les quelques races de chien japonais encore endémiques du territoire nippon.

Peu après la deuxième guerre mondiale, les akita inu sont quasiment décimés, et les survivants ont été croisés à d’autres races, ce qui donna pour résultat trois types de chiens : les akita inu purs, les akita inu typés chiens de combat et les akita inu croisés aux bergers allemands.

Akita inu chien japonais

Chien japonais Akita inu

Morphologie d’un akita inu

Croisé avec des mastiffs et des tosas depuis des siècles, l’akita inu en garde une morphologie solide, bien proportionnée et musclée. De type Spitz (queue enroulée et touffue, oreilles droites), ses yeux sont petits et triangulaires, et ses oreilles épaisses et dressées, triangulaires également, alignées avec le cou.

Son front est marqué, le stop aussi. Son poil est dru, avec un duvet fourni et soyeux. Les différentes couleurs acceptées par les standards sont : l’akita inu blanc, l’akita inu noir, le fauve (akita inu roux), le sésame (poils noirs et blancs mélangé), et l’akita inu bringé (sorte de rayures). Toutes les couleurs (sauf l’akita inu blanc) doivent de toute façon arborer l’urajiro, cette démarcation blanche du museau, des babines, du cou, du poitrail, du ventre, de l’envers de la queue et de l’intérieur des membres.

Ce sont des chiens japonais anciennement chasseurs, qui sont toujours utilisés à des fins de garde par la police japonaise et les particuliers. Cette particularité explique son aspect robuste : il arbore une taille pouvant aller de 58/64 cm pour la femelle à 64/70 cm pour le mâle, et un poids assorti de 30 à 50 kilos.

chiens akita inu

Caractère du chien akita inu

Au Japon, il n’est pas rare de voir un animal être associé à un trait de personnalité, lorsqu’il en fait sa dominante de tempérament. Le chien akita inu correspond à l’idée de loyauté et de courage.

C’est un chien japonais noble et calme, à l’intelligence remarquable et surprenante.

Si son aspect extérieur donne l’impression d’un chien endurant, il n’en est rien : ce n’est pas un chien qui supporte les longs efforts, mais il a besoin en revanche d’être quotidiennement sollicité mentalement comme physiquement. Il y aura également nécessité à encadrer l’akita inu chiot dès son plus jeune âge, car bien qu’il sache rester obéissant s’il est dressé correctement, sa propension à l’indépendance en fait un chien très « forte tête ».

Souvent assimilé à une sorte de « chien-chat », l’akita inu peut surprendre par sa réserve, mais s’il est mis en confiance, son affection et sa loyauté en fait un chien idéal pour les familles avec enfants.

Faites cependant attention : ce n’est pas un chien partageur, même castré ! Très protecteur et impétueux lorsqu’il s’agit de ses congénères, il aura tendance à vouloir mettre à terre tous les chiens qui croiseraient sa route, même ceux qui partagent son toit.

Chiot akita inu

Chiots Akita inu

Les élevages d’akita inu ou les animaleries : quel prix pour quel qualité ?

Bien souvent, les animaleries ne proposent pas ce genre de chien japonais, qui n’aiment pas la compagnie des autres canins. Si vous parveniez à en trouver un, le prix sera certainement plus bas qu’en élevage professionnel, mais il n’existe aucune garantie sur le niveau de sociabilisation du chiot, qui est primordiale sous peine de se retrouver avec un tyran indépendant à la maison.

De plus, les soins dispensés ne sont en général pas vraiment suivis par un vétérinaire, et il n’existe aucune preuve d’absence de consanguinité ou de croisements dans ces établissements.

Le prix moyen en animalerie est de l’ordre de 1000 euros, sans certitude que le chien soit LOF (Livre des Origines Français, certification de la pureté de l’arbre généalogique et respect des standards officiels canins).

En élevage, la somme généralement retenue est d’environ 2500 euros, selon que vous achetiez le chien « pur » (pas de mélange des robes par exemple) ou non, pour compagnie (moins onéreux) ou pour reproduction/concours canins, ou encore si ses parents sont particulièrement cotés ou simplement akita inu confirmés. Les prix peuvent donc varier du quitte au double.

En conclusion, le chien akita inu possède cette intelligence franche qui permet de créer une relation privilégiée avec son maître, ou au contraire, conduire à la frustration des deux parties si le maître ne sait pas s’y prendre et que le chien se braque. Il y a donc un véritable lien à ériger pour que l’alchimie fonctionne, à travers l’éducation, les moments de balade et les repos dans le calme de la maison. Doux et posé, l’akita inu a besoin de se sentir inclus dans « la meute » familiale pour pouvoir donner le meilleur de lui-même. Soldat loyal, il ne s’attache qu’à une seule et unique famille, dédaignant les autres bipèdes de son regard hautain. C’est un chien pleins de ressources, qui saura étonner et combler ses propriétaires si ces derniers se montrent à la hauteur.

Les Japonais ont l’habitude d’offrir des petites statuettes d’akita lors de divers événements, comme la naissance d’un enfant ou les fiançailles. Les statuettes sont même offertes aux personnes malades pour leur souhaiter une guérison rapide. Bref, pour la population nippone, le chien japonais akita inu est un symbole du bonheur, d’une longue vie et de la santé.

Click Here to Leave a Comment Below 6 commentaires
IMPAGLIAZZO - 10 août 2016

Bjr, j’habite près de Metz en France (57) et pouvez-vous me dire si je peux trouver un élevage quelque part dans notre région ?

Répondre
Maillard - 18 novembre 2016

Ces chiens ne sont absolument pas sociables , habitant à Paris dans le 16, nous avons l.habitude de nous retrouver au parc où tous les chiens jouent ensemble.
J.ai été choqué de voir 2 atiika masacrer un pauvre caniche

Répondre
    Fred - 23 décembre 2016

    Oh… malheureusement ce genre de chose peut arriver oui… mais avec n’importe quelle race de chiens cela dit…

    Répondre
MyriamC - 28 novembre 2016

bonjour, plutôt que de payer une fortune pour un chiot, certes très mignon, pourquoi ne pas en adopter un ? Les Akita sont souvent abandonnés (SPA, Refuges) car leur maître ne connaissent pas la race et n’arrive pas à communiquer ou s’occuper de ce chien si particulier. Vous sauveriez un chien malheureux plutôt que d’engraisser un éleveur.

Répondre

Leave a Reply:

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.